Débouchés

Poursuite d'études en doctorat

Tout en étant à vocation essentiellement professionnelle, le master apporte aux étudiants de solides connaissances théoriques leur permettant, s’ils le souhaitent, de poursuivre leurs études en doctorat soit de Mathématiques appliquées, soit de Sciences Economiques dans les laboratoires ModalX ou EconomiX auxquels est adossée la mention. Les dispositifs de thèse CIFRE seront privilégiés.

Parcours ISÉFAR-GR (Gestion des risques)

Les secteurs d’activité principalement visés par le parcours ISÉFAR-GR sont ceux de l’industrie, des cabinets de conseil, des organismes publics en charge de la gestion des risques et des collectivités locales. Cependant, les compétences acquises en statistique ouvrent aussi des débouchés dans le secteur de la banque et de l’assurance.

Dans les grandes entreprises et les cabinets de conseil, les compétences acquises par les diplômés peuvent être mobilisées dans les départements de Risk Management pour les activités suivantes :
– Analyse et quantification de l’exposition aux différents risques de l’entreprise (risques technologiques, risques produits, risques dinvestissement),
– Elaboration de plans de gestion globale des risques combinant prévention et assurance en conformité avec les contraintes réglementaires et législatives.

Dans les sociétés d’assurance et les banques, les diplômés peuvent occuper des postes de chargés d’études (notamment dans les départements Risk Management) avec des missions de :
– Définition de la cible, et des garanties des nouveaux produits d’assurance ;
– Réalisation d’études prospectives sur un risque (maladie, dépendance, accident,...) ;
– Mise en conformité des procédures d’évaluation et de couverture des risques avec les règlementations prudentielles Bâle et Solvabilité. 

Parcours ISÉFAR-SR (Statistique du risque)

Le parcours ISÉFAR-SR formant des ingénieurs statisticiens spécialisés dans les domaines de l’assurance et de la finance, ces domaines constituent naturellement les débouchés privilégiés du parcours, le débouché privilégié étant celui de chargé d'études actuarielles. La diversité des compétences acquises accroît en outre les possibilités de débouchés vers d’autres domaines, notamment ceux dans lesquels la manipulation de grandes masses de données est indispensable, comme l’industrie, le marketing ou les sociétés de services informatiques (SSII). Sans être exhaustive, la liste suivante fournit quelques exemples de débouchés  :
– Analyse du Risque, dans les domaines de l’Assurance et de la Finance ;
– Conception et développement de produits dans les domaines de l’Assurance et de la Finance ;
– Analyse et ingénierie financière ;
– Actuariat;
– Analyse de crédits et risques bancaires ;
– Analyse des risques industriels. 

Bien que n'étant pas actuellement habilité à délivrer le titre d'actuaire, le parcours ISÉFAR-SR du master de la mention Risque et environnement de l'université Université Paris Nanterre offre des débouchés voisins de ceux offerts pas les formations habilitées à délivrer le titre. Le master dispose en outre de liens privilégiés avec des écoles habilitées à délivrer le titre (ENSAE, ISFA), facilitant ainsi, à l'issue du master, une poursuite d'étude dans un master spécialisé de l'une de ces écoles.
 

Mis à jour le 21 octobre 2016